Comprendre
Article
Intermédiaire

Anticiper les charges futures

Vignette
Vignette
Légende
Anticiper ses charges futures
-
Crédits
Kangae
Pour bien anticiper ses dépenses à venir, il est indispensable de réaliser un bon suivi de sa trésorerie et de maîtriser ses coûts.Pour ce faire, Cédric le Clézio, fondateur d’Expansium dont l’expertise comptable est le cœur de métier, préconise de faire une analyse des charges en fonction de leur type et des services dont elles dépendent.

Commençons par la trésorerie, en comptabilité, elle désigne les ressources immédiatement disponibles d’une entreprise. Elle correspond à l’argent en caisse. Chaque mois, les dépenses et les recettes sont anticipées et le solde révèle la trésorerie.  La bonne gestion de la trésorerie permet de contrôler les entrées et sorties d'argent avec pour principal objectif d'optimiser l'équilibre financier de la structure. 

La maîtrise des coûts

Lorsque l’on commercialise un produit ou un service, sa valeur monétaire matérialisée par le prix de vente est un élément important. Il est donc crucial de l’établir consciencieusement pour être le plus compétitif possible. Il doit correspondre au seuil d’acceptabilité des prospects pour en faire des clients. Ce prix doit être fixé en fonction de différentes variables telles que : le taux de marge souhaité et le coût de revient, puis on le comparera au prix de la concurrence et enfin on l’affinera en tenant compte de l’impact psychologique (le fameux 0,99€). Il convient alors de savoir calculer ces éléments ce qui implique de comprendre et d’analyser toutes ses charges.

Le compte de résultat est le document comptable présentant l’ensemble des charges et des produits de l’entreprise sur un exercice fiscal (année écoulée).

Les comptes de charges

Les comptes de charges sont divisés en plusieurs catégories : les charges d’exploitation relatives au fonctionnement de l’entreprise et nécessaires pour réaliser son chiffre d’affaires, les charges financières relatives au financement de son fonctionnement, les charges exceptionnelles ainsi que les charges liées à l’impôt sur les bénéfices et à la participation des salariés aux résultats de l’entreprise. A partir de ces comptes de charges et de leur analyse, entre autres, l’entreprise pourra calculer ses indicateurs financiers, outils de pilotage très importants.

Faire l’analyse des charges par service

Une fois que vous avez repéré toutes vos charges il convient de les répertorier en les rattachant aux différents postes auxquelles ils correspondent :

  • Service production (ex : matières premières)
  • Service marketing (ex : études de marché)
  • Service administrative (ex : salaires)
  • Service communication (ex : campagne de communication)
  • Service SAV (ex : prestataires maintenance)

Après avoir répertorié ces différentes charges, il faut analyser les charges totales par services. En faisant cela, vous connaîtrez les dépenses engendrées par chacun de vos services et ainsi verrez où il y aurait des améliorations à faire. Il est également possible et conseillé d’établir un budget par service ce qui permettra à chacun d’eux de suivre ses dépenses et savoir où il en est par rapport aux prévisions afin d’aviser stratégiquement si besoin.

Dernier point non négligeable, il vous sera aussi possible de comparer vos prix avec ceux de la concurrence. Ainsi vous pourrez savoir où vous êtes plus performants que vos concurrents et où vous êtes en retard sur eux.

Faire l’analyse par catégories de charges

Vous pouvez affiner votre analyse en classifiant vos charges par types. Les charges peuvent être classées en 4 catégories :

  • Fixes : il s’agit de charges récurrentes immuables indépendantes des ventes ou de la production. Exemple : loyers, certains honoraires, assurances, certaines prestations…
  • Variables : il s’agit de dépenses qui vont variées en fonction des ventes, des productions. Exemple : achats de marchandises et de matières premières, commissions vendeurs, frais de transports, de paiements …
  • Directes : il s’agit des charges qui peuvent être affectées directement à un service ou une production. Exemple : achats de marchandises pouvant être affectés à un service, une activité de manière précise, certains salaires (ceux pour la vente, la production)...
  • Indirectes : il s’agit des dépenses qui ne peuvent pas être affectées directement à une activité précise. Un calcul intermédiaire est nécessaire pour leur attribution à un produit, un service… Exemple : frais de publicité, dépenses d’assurance…

Il est possible de jouer sur ses coûts fixes en changeant par exemple de fournisseur d’énergie. Cette économie réalisée aura l’avantage d’être durable et diminuera cette charge sur le long terme. La difficulté dans la répartition des charges est de définir une règle de répartition des charges indirectes entre les différents pôles de l’entreprise.

Prévoir les dépenses futures

Une fois recensé l’ensemble des dépenses par service et par type, il suffira de calculer leur montant en appliquant les taxes qu’il convient(TTC) et de prévoir leur date de paiement.

Pour la partie fixe, il faut simplement s’assurer de n’en oublier aucune. Pour les salaires, en revanche, il faudra prendre en compte le décalage du paiement des charges sociales qui se fait par trimestre pour les entreprises de moins de 10 salariés. Pensez donc à l’inclure dans vos calculs et le reporter dans votre tableau de trésorerie.

Pour les charges variables, il s’agira de faire une bonne estimation du coût sur lequel est calculé la variabilité.  La mise en place d’un budget et d’objectifs aidera grandement à ces calculs et aussi à suivre l’évolution de votre activité.

Il ne faut pas oublier le remboursement d’emprunts dans les mouvements financiers. Ce n’est pas une charge mais bien souvent il s’agit d’un montant non négligeable de variation de la trésorerie.

Plus d'infos...

Nom de l’entreprise : EXPANSIUM

Secteur d’activité : Expertise comptable et formation d’accompagnement des entrepreneurs et chefs d’entreprise

Fonction dans l’entreprise : associé-gérant (fondateur de la société)

Date de création : 2011

Siège social : 36 rue de Sedaine 75011 Paris

Site Internet : www.expansium.fr - www.kulturstartup.fr    

Mentor Moovjee !

 

Comprendre
Article
Source
Moovjee
Auteur
Cédric Le Clézio

VOIR AUSSI…