Menu
Comprendre
Article
Débutant

Les Compagnons du Devoir et du Tour de France

Vignette
Vignette
Légende
Passation de savoir-faire
-
Crédits
monkeybusinessimages / i-stock
L’Association ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France forme chaque année plus de 7 000 jeunes, et presque autant de salariés. Les 52 maisons en région – et quasiment autant à l’étranger – permettent à chacun d’étudier et d’être hébergé près de son employeur pendant toutes les étapes de son Tour de France.

Les Compagnons du Devoir proposent des formations en alternance, du CAP à la licence professionnelle, regroupant une trentaine de métiers. Parmi eux, se trouvent six grands secteurs : bâtiment, industrie-métallurgie, matériaux souples, aménagement et finition des bâtiments, métiers du goût (boulanger ou pâtissier, par exemple), métiers du vivant (tonnelier, vigneron, maréchal-ferrant ou jardinier-paysagiste). Ces formations qui, en fonction du niveau, se déroulent pour 75 à 85 % en entreprises agréées, sont accessibles à partir de 15 ans et jusqu’à 22 ans. Cependant, pour tenter de décrocher le fameux titre de Compagnon du Devoir, il faut s’engager dans un Tour de France qui dure de 6 à 7 ans. Celui-ci inclut généralement une année à l’étranger, afin d’élargir son expérience et son réseau, mais aussi et surtout pour se familiariser avec une autre langue et une autre culture. Ainsi, l’Association ouvrière envoie régulièrement des jeunes en Allemagne, en Belgique, en Angleterre, en Australie, aux États-Unis, etc. Cette expérience diversifiée, acquise étape après étape au fil des employeurs et des régions visitées, favorise également l’intégration des valeurs compagnonniques. Grâce à la vie en communauté dans les maisons des Compagnons, les itinérants sont hébergés et bénéficient du soutien des anciens au cours des deux heures de travail obligatoire du soir. Cette transmission fait d’ailleurs partie intégrante des devoirs des Compagnons de l’Association ouvrière.

Préparer un nouveau diplôme tout en acquérant de l’expérience, en changeant de ville et d’employeur tous les ans, voilà une méthode qui a fait ses preuves. Outre la formation professionnelle, entrer chez les Compagnons du Devoir, c’est aussi apprendre à devenir un homme ou une femme accompli/e, sans brûler les étapes. C’est donc aux Compagnons d’aider chaque nouvelle recrue à construire son parcours de façon personnalisée. A l’issue de son CAP de peintre applicateur de revêtement, Julia a été encouragée par son formateur à faire une phase préparatoire avant de s’engager dans le Tour de France (voir son témoignage). L’issue du Tour est couronnée par la présentation d’un travail personnel d’envergure (le chef-d’œuvre, appelé « taille ») qui conduit à être accepté parmi les Compagnons. Un titre honorifique rarement mis en avant au premier abord : « Ce n’est pas quelque chose que l’on écrit dans un CV, confirme Julia. Au départ, les employeurs sont surpris de voir que l’on a bougé autant mais, lorsqu’on leur explique pourquoi, ils apprécient. »

Aller plus loin...

www.compagnons-du-devoir.com

Librairie du Compagnonnage (lieu d’accueil et d’information) :

2 rue Brosse, 75004 Paris. Tél. : 01 48 87 88 14

 

Comprendre
Article
Auteur
Onisep

VOIR AUSSI…