Comprendre
Article
Intermédiaire

Love money : l'aide de l’entourage

Vignette
Vignette
Légende
Love Money
-
Crédits
Pixabay
Vous avez des idées et de l’énergie à revendre, mais il vous manque de l’argent pour mettre en œuvre votre projet de création d’entreprise ? Un coup de pouce de l’entourage, peut être précieux pour démarrer. Entre don, prêt et souscription au capital de votre future société, voyons les possibilités qui s’ouvrent à vous.

Cas n°1
Super ! Mamie est d’accord pour vous « sponsoriser »

Si un membre de votre famille vous fait un don (parent, grand-parent, oncle, tante etc.) il bénéficiera d’un abattement fiscal. S’il a moins de 80 ans, que vous êtes majeur et émancipé au jour du don et qu’il ne vous donne pas plus de 31 865 €, il pourra même bénéficier d’une exonération de droits de mutation (taxes dues sur un achat immobilier ou une donation). Le don doit être déclaré au service des impôts, dans un délai d’un mois. Il peut être formalisé par un acte réalisé chez un notaire ou directement entre donateur et bénéficiaire.

Cas n°2
Vos amis se cotisent et vous prêtent de l’argent

Les prêts entre particuliers sont autorisés, à condition qu’ils soient occasionnels. Si un ami vous prête de l’argent, il peut le faire à titre gratuit ou vous demander des intérêts dans la limite du « taux d’usure », fixé chaque trimestre par la Banque de France. Si le prêt dépasse les 760 €, il doit être déclaré au service des impôts. Un acte écrit, réalisé chez un notaire ou sous forme de reconnaissance de dettes, est obligatoire si le prêt dépasse 1500 €.

Cas n°3
Vos proches souscrivent au capital de votre société

Autre moyen de financer votre entreprise, proposez à vos proches d’investir dans le capital de votre société. Ils deviennent alors vos associés. Ils ont droit de participer aux décisions de l’entreprise et de toucher des dividendes (part des bénéfices). Ils ne peuvent exiger auprès de vous de récupérer leurs fonds, sauf en cédant leur part, avec ou sans plus-value.
En investissant dans le capital de votre société, vos proches peuvent bénéficier d’une réduction d'impôt sur le revenu ou de l’ISF (Impôt sur la fortune).
Ils peuvent aussi prêter de l’argent à votre entreprise via un compte-courant dont les sommes déposées ou dues aux associés sont temporairement mises à disposition de l’entreprise pour alimenter sa trésorerie.

 

 

Conseils de pro 

 

    Aller plus loin...

    Comprendre
    Article
    Auteur
    Agence France Entrepreneur
    Mots clés

    VOIR AUSSI…