Comprendre
Article
Débutant

Qu'est ce que le MAP ?

Vignette
Vignette
Légende
Jeunes bénéficiaires du MAP
-
Crédits
Microlycée de l'Académie de Poitiers - MAP
Le Microlycée de l’académie de Poitiers (MAP) est né en 2015. Situé dans les locaux du lycée Haut Val de Sèvre à Saint-Maixent-l’École, il est le fruit de l’impulsion ministérielle visant à implanter un microlycée dans chaque académie.

Le MAP, c'est quoi ?

La capacité retenue est de 48 jeunes sur deux niveaux, première et terminale, et deux filières, L et ES. La particularité du site est sa ruralité, alors que toutes les autres structures sont implantées dans des métropoles. Dès le début, le projet s’est construit avec l’idée de proposer un internat aux jeunes sollicitant un retour à l’école. Cette expérience inédite n’a plus à faire ses preuves car près des deux tiers des élèves sont internes.

Une luttre contre le décrochage scolaire qui fait ses preuves

Le MAP, tout comme ses structures cousines microlycéennes ou membres de la FESPI (la Fédération des établissements scolaires publics innovants, qui compte le MAP dans sa commission nationale depuis novembre 2016), est un centre de ressources et un laboratoire. De nombreuses expérimentations se déroulent tout au long de l’année, avec pour objectif d’être transférables dans des établissements dits « classiques » : séances de 45 minutes pour libérer des plages d’ateliers de compétences ; pédagogie de projet autour du théâtre ; co-animation ; co-évaluation de son parcours avec le jeune ; sport en commun élèves-professeurs ; tutorat ; agora, etc.

Média
Légende
Cours pour les décrocheurs, le MAP
-
Crédits
Le MAP

Le bien être des élèves par la cohésion de groupe

La recherche de cohésion du groupe est une exigence permanente, tant pour favoriser le climat scolaire, et donc le bien-être de l’élève, que pour favoriser la coopération et l’acquisition de compétences. Deux temps forts jalonnent désormais l’année : la semaine de cohésion et le séminaire de révision.

La semaine de cohésion est une nouveauté 2017. Deux objectifs étaient à atteindre.

  1. Créer de l’inter-niveaux pour que les jeunes puissent mieux se connaître (entre les élèves entrant mais aussi entre les élèves déjà présents l’an passé et les entrants).
  2. Permettre à l’équipe une autre entrée pour appréhender les jeunes et évaluer leurs compétences et leurs besoins. Une thématique est choisie pour servir de fil conducteur : cette année, l’eau. Chaque enseignant s’est emparé de ce thème pour proposer des textes, des expériences ou des séances spécifiques. La semaine était ponctuée de sorties : Marais poitevin, patrimoine et paysage de la Sèvre et sport en commun (activité nautique). Transdisciplinarité, inter-niveaux et productions finales : les objectifs ont été atteints avec une très bonne adhésion des jeunes et des retours positifs des collègues. Les heures passées autour de ces temps partagés ont fait gagner à tous du temps d’accompagnement et d’appréciation des besoins. Les investissements seront très productifs dans les semaines suivantes.
Média
Légende
Au fil de l'eau, balade le long de la Sèvre
-
Crédits
Le MAP

Un cadre de révisions atypique et bénéfique

Le séminaire de révision clôt l’année pour les élèves de terminale. Instauré dès l’ouverture du MAP, il est devenu un moment attendu tant par les élèves concernés que par les classes de 1re, qui idéalisent ce moment. Durant cinq jours, les élèves sont isolés et pris en charge par l’équipe dans un centre d’hébergement. Les heures sont différentes, la sonnerie inexistante et tout est fait pour qu’ils n’aient rien d’autre à penser que leurs révisions. Six heures par jour sont consacrées aux reprises de programme, une heure à la méthodologie et deux heures à des activités pédagogiques (films en VO, café philo, conférences). Une ou plusieurs activités sportives sont proposées, jouant sur la cohésion et le dépassement de soi (accrobranche par exemple) ou la relaxation (yoga). L’adhésion est totale et les résultats bluffants. Une sorte de déclic se crée pendant cette immersion, tant en termes d’estime de soi qu’en compétences acquises. Le retour des jeunes au lycée après cette semaine est très productif et participe fortement aux 86 % de résultats positifs que nous obtenons au baccalauréat, dont les épreuves débutent quinze jours après le séminaire.

Une MAP en perpétuel développement

Le MAP est en perpétuelle évolution et réflexion grâce aux temps de concertation inclus dans l’emploi du temps des enseignants. L’expérimentation est au cœur des problématiques pour permettre de développer le bien-être du jeune, afin qu’il acquiert plus facilement un contenu utile aux apprentissages et à sa réussite future, bac et post-bac. Le MAP est une étape, un tremplin vers un avenir désiré, axé autour de la formation.

 

 

Aller plus loin...

Le Map vous intéresse ? Ou vous souhaitez des informations complémentaires? Consultez les pages suivantes :

- Le MAP

- Académie de Poitiers

- Reviens te former

- Ministère de l'éducation nationale

Comprendre
Article
Source
Le Microlycée de l'Académie de Poitiers
Auteur
Onisep

VOIR AUSSI…