Comprendre
Article
  • Prospecter sur le web
Intermédiaire

Référencement payant : la chasse aux clics

Vignette
Vignette
Légende
Référencement payant
-
Crédits
Pixabay
Être mal référencé sur internet, c’est tout simplement être invisible. En positionnant vos annonces sur les premières pages des moteurs de recherche par le référencement payant ou Search Marketing, vous permettez à votre site web de booster son trafic.

Référencement payant : acheter un trafic qualifié et immédiat

Lorsqu’un internaute fait une recherche sur Google, Bing ou Yahoo!, son écran affiche, d’une part, le résultat de sa recherche, et, d’autre part, des  liens précédés de la  mention « annonce ». Ces liens promotionnels s'affichent en tête de résultat de recherche et incitent au clic. Bien plus ciblé qu’une publicité traditionnelle, le référencement payant génère, ainsi, un trafic qualifié sur votre site. Certes moins durable que celui du référencement naturel, mais son effet est immédiat.

Un paiement à la performance

Lors d’une campagne de référencement payant, vous payez à chaque « clic » enregistré sur votre annonce. En d’autres mots, vous achetez des visites. Le budget global de votre campagne, ainsi que votre plafond de dépenses journalier sont paramétrables. Vous pouvez donc vous lancer dans le référencement payant à partir de quelques euros par jour !
Le prix du clic dépend d’un système d’enchères. Plus les mots-clés sont demandés par des annonceurs, plus il faudra payer cher pour que votre annonce soit affichée. Selon les cas, un clic peut coûter de quelques centimes à plusieurs euros. À vous de fixer votre plafond en vous aidant des outils mis à votre disposition.

Le référencement payant, mode d’emploi...

Les moteurs de recherche proposent des interfaces de gestion de vos campagnes :
    • pour Google
    • pour Bing et Yahoo !
Vous y trouverez un mode d’emploi, des outils, des infos sur les recherches, des conseils… et même un accompagnement téléphonique gratuit.

Choisir des mots-clés pertinents

Votre campagne démarre par la définition d’une liste de mots clés ou expression clés, auxquels vous souhaitez attacher vos annonces. Attention, il ne s’agit pas de choisir les mots les plus recherchés mais de pénétrer l’esprit de vos futurs clients ! Par exemple, si vous êtes architecte d’intérieur, les mots-clés « décoration maison » génèreront sans doute un grand nombre d’affichages. Mais ils vous amèneront surtout des visites d’internautes en mal d’inspiration plutôt que des prospects à la recherche d’un professionnel, d’où l’importance de définir les bons mots clés et en accord avec le service vendu.

Attirer les clients et analyser les performances

Vient ensuite la rédaction des annonces. Celles-ci doivent être percutantes, attirer l’œil, sans toutefois être mensongères. À quoi bon inciter à cliquer sur un lien si, au bout du compte, l’internaute ne trouve pas ce qu’il cherchait ? L’analyse des taux de clics sur vos différentes annonces vous permettra d’identifier celles qui suscitent de l’intérêt, et de corriger les autres. À l’inverse, un taux de rebond trop important sur votre site serait synonyme de déception. Pour éviter cela, il est essentiel de soigner la landing page, c’est-à-dire la page sur laquelle atterrissent les internautes. N’oubliez pas que le référencement payant n’aura d’efficacité que si votre site internet est capable de convertir vos visiteurs en prospects ou en clients.

Comprendre
Article
Source
Agence France Entrepreneur
Auteur
Agence France Entrepreneur

VOIR AUSSI…