Comprendre
Article
Débutant

S'impliquer dans les instances de la démocratie lycéenne

Vignette
Vignette
Légende
Des jeunes citoyens
-
Crédits
i-stock Rawpixel
Les initiatives lycéennes ne manquent pas : créer un journal, organiser une collecte alimentaire, animer un bal de fin d'année… sont autant de projets susceptibles d'être portés par le conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL). Les élèves élus au sein de cette instance concourent au dynamisme de leur établissement.

S'engager pour améliorer la vie quotidienne au lycée, agir dans l'intérêt collectif, contribuer à l'amélioration du climat scolaire, transmettre les valeurs de la République, c'est possible ! Ce sont les objectifs du conseil des délégués pour la vie lycéenne (CVL). Cette instance, présidée par le chef d'établissement, comprend vingt membres : dix lycéens élus pour deux ans, par l'ensemble des élèves de leur établissement (cinq nouveaux élus par année) ; cinq enseignants ou personnels d'éducation ; trois personnels administratifs, sociaux, de santé ou techniques ; et deux représentants de parents d'élèves. Les adultes, qui ont un rôle consultatif, ne participent pas aux votes. Chaque année, les lycéens du CVL élisent parmi eux un titulaire (et un suppléant), chargé de présenter les propositions des élèves lors de la tenue du conseil d'administration du lycée.

Coordonner des actions

Lieu d'échanges et de débats, les réunions du CVL sont l'occasion d'un foisonnement d'idées et permettent à ceux qui veulent agir de s'y épanouir. Les délégués sont consultés pour les questions de restauration scolaire, d'internat, de modifications du règlement intérieur, d'organisation du temps scolaire et des activités périscolaires, des échanges linguistiques, etc. Ils peuvent notamment faire des propositions concernant l'aménagement des espaces de vie dans le lycée, l'organisation d'activités sportives, culturelles ou à caractère humanitaire. Concours de talents en danse, football, chant ; ateliers de théâtre ou de musique ; mise en place d'aides grâce au tutorat ; ventes caritatives… les activités initiées par un CVL sont multiples et variées.

Agir avec le rectorat

Les conseils académiques de la vie lycéenne (CAVL) fonctionnent, eux, en lien avec les rectorats. Un CAVL compte quarante personnes maximum, dont la moitié sont des lycéens ou des élèves des établissements régionaux d'enseignement adapté (EREA). Ils sont élus parmi les membres des différents CVL des établissements d'une académie. Seuls les délégués titulaires peuvent être élus. Présidé par le recteur, le CAVL se réunit au moins trois fois pendant l'année scolaire. Instance de dialogue entre les représentants lycéens et l'académie, les réunions du CAVL abordent des sujets aussi divers que la vie et le travail scolaires, la laïcité, l'aide aux jeunes en difficulté, etc. Elles permettent également d'initier des actions communes, relayées par plusieurs CVL dans les lycées.

Dialoguer avec le ministère

À l'échelle du pays, le Conseil national de la vie lycéenne (CNVL) compte trente-trois élus lycéens : un par académie et trois issus du Conseil supérieur de l'éducation (CSE). Ils peuvent être consultés par le ministre de l’Éducation nationale sur les questions concernant le travail scolaire, la vie matérielle, sociale, culturelle et sportive dans les lycées. En outre, ils sont tenus informés des grandes orientations de la politique éducative. Ensemble, CVL, CAVL et CNVL forment les instances de la démocratie lycéenne.

Aller plus loin...  

 

Comprendre
Article
Auteur
Onisep

VOIR AUSSI…