Comprendre
Article
Débutant

Toutes les pistes pour financer sa création d’entreprise

Vignette
Vignette
Légende
Sources de financement
-
Crédits
Pixabay
Pour créer son entreprise, l’argent reste le nerf de la guerre ! Mais quand on est jeune, il manque souvent à l’appel. Bien heureusement, de nouvelles formes de financement sont apparues ces dernières années. Elles permettent aux porteurs de projet, n’ayant pas d’apport personnel suffisant ou d’accès au crédit bancaire, de trouver des solutions pour se lancer. Tour d’horizon des financements possibles.

Constituer un premier capital

Média
Légende
Apport personnel
-
Crédits
Agence France Entrepreneur
  • Economies personnelles
  • Plan d’épargne salariale et/ou plan collectif qui peut être débloqué pour créer
  • ARCE, aide à la reprise et à la création d’entreprise versée par le pôle emploi
  • Aide des proches qui bénéficieront d’une exonération fiscale
  • Prêt d’honneur à taux zéro et sans intérêt
  • Dons de particuliers via une plateforme de crowdfunding
  • Prix attribués dans le cadre de concours à la création d'entreprise (exemples : Prix Moovjee, i-LAB - Prix "PEPITE - Tremplin pour l'Entrepreneuriat Etudiant", 100 jours pour entreprendre…)
  • Subventions accordées en fonction du profil ou du type de projet : Cap jeunes, Bourse French Tech, dispositif PRI faisabilité, AFI…

Convaincre des investisseurs

Média
Légende
Levée de fonds
-
Crédits
Agence France Entrepreneur
  • Love money : l’aide des amis et de la famille
  • Clubs d’investisseurs spécialisés dans la création d'entreprises : les Cigales par exemple
  • Sociétés de capital risque solidaire
  • Equity crowdfunding
  • Business angels pour les projets innovants et à fort potentiel de croissance
  • Les fonds de capital risque publics et privés

Booster son plan de financement

Média
Légende
Emprunt
-
Crédits
Agence France Entrepreneur
  • Banques
  • Financeurs solidaires pour les entrepreneurs du secteur de l'Economie sociale et solidaire (ESS).
  • Organismes de microcrédit pour les petits projets qui ne peuvent trouver de financement bancaire du fait de garanties insuffisantes
  • Associés : les associés font un prêt à l’entreprise. Les sommes passent en « compte-courant ». Elles sont remboursables et peuvent faire l’objet d’intérêts.
  • Le crowdfunding, financement participatif via une plateforme en ligne
  • Bpifrance, banque publique d’investissement. Elle accompagne les entreprises dans toutes les phases de leur développement
Comprendre
Article
Source
Agence France Entrepreneur
Auteur
Agence France Entrepreneur

VOIR AUSSI…