Portrait
Débutant

Bastien, étudiant et président de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises

Bastien, 22 ans
Président de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises
Vignette
Vignette
Légende
Bastien Nussbaumer
-
Crédits
Florence Levillain pour l'Etudiant
Les junior-entrepreneurs, vous connaissez ? Ces étudiants de grandes écoles et d'universités travaillent sur des projets en entreprises pendant leurs études, comme des consultants en cabinet de conseil. Bastien Nussbaumer, étudiant en master à Burgundy School of Business, est devenu le président de la Confédération nationale des Junior-Entreprises en juin dernier. Partage d'expérience.

Après un bac S, Bastien Nussbaumer se destine à une école de commerce. "J’ai développé le goût de l’entrepreneuriat en travaillant plusieurs étés dans une exploitation agricole, où on m’a laissé monter des projets", se souvient-il. Le jeune homme choisit alors Burgundy School of Business, à Dijon, "pour son cadre et l’esprit de famille". Il rejoint la Junior-entreprise de l’école dès la première année.

Des missions en relation avec les études

Les raisons d’intégrer une Junior-entreprise pendant ses études sont nombreuses : application concrète des cours, découverte du monde de l’entreprise, gain d’autonomie et d’efficacité... Comme dans un cabinet de conseil, "on nous propose de travailler sur des missions pour des grandes entreprises, des opportunités rares à notre âge", apprécie Bastien. L’étudiant a ainsi participé à l’analyse et à la présentation d’une étude pour le fournisseur d’énergie Enedis, ainsi qu'au business plan d’une start-up spécialisée dans le roller électrique, ou encore à une analyse de marché pour une PME des télécoms.

Un réseau de 22.000 étudiants

Au fil du temps, Bastien s’investit dans la CNJE (Confédération nationale des Junior-Entreprises), devient responsable de la communication de l'association en 2017, avant d’en être élu président en juin 2018. "C’est un grand réseau, qui rassemble plus de 185 Junior-Entreprises. Chaque année, elles réalisent 3.500 études sont réalisées pour un chiffre d’affaires d’environ 8 millions d'euros ».  Pour assurer au mieux ses nouvelles responsabilités, le jeune homme a pris une année de césure entre sa quatrième et sa cinquième année d’études.

Faire rayonner les Junior-Entreprises auprès du plus grand nombre d’étudiants

Parmi ses missions, il doit gérer les relations avec les principaux sponsors, les projets relatifs à l’image de marque des Junior-Entreprises, les ressources de la CNJE, ou encore tenir le rôle de manager auprès des trois salariés et 21 bénévoles de la structure.

Et après ? "Quand je suis arrivé en école de commerce, j’avais pour projet de travailler dans un grand groupe, mais, finalement, la CNJE m’a donné envie d’aller plutôt dans une petite structure, car on touche à davantage de choses. On doit être multitâche." 

     

Aller plus loin...

Pourquoi pas vous ! Pour consulter la liste des Junior-Entreprises, lire les success stories, ou encore créer votre JE, c'est par ici 

 

 

 

 

 

Portrait
Auteur
l'Etudiant

VOIR AUSSI…