Témoignage
Débutant

Benjamin : "Il faut rater pour réussir, il faut savoir oser !"

Vignette
Vignette
Légende
Benjamin Smoluck
-
Crédits
Association Nationale des Groupements de Créateurs
Benjamin Smoluck, 23 ans, évoque ses motivations pour entreprendre alors qu'il s'apprête à lancer un service de loisir itinérant. De l'idée à l'action !
Quel est votre parcours ?

J’ai tout d’abord obtenu un bac professionnel vente, puis j’ai travaillé dans l’animation. C’est ensuite ma conseillère à la Mission Locale qui m’a parlé de la formation au Diplôme d’Université de Créateur d’Activité (DUCA) des Groupements de Créateurs. Aujourd'hui j'effectue cette formation. Parallèlement, je poursuis mon projet entrepreneurial avec notamment la phase du business plan. 

Quel est votre projet ?

Mon idée à l’origine était de créer un centre laser game, mais j’ai ensuite pris conscience que cela demandait beaucoup d’argent dès le départ. J’ai donc modifié mon projet et je souhaite à présent créer un service de loisir itinérant. Il s'agit de proposer une activité au domicile des particuliers en rapport avec le laser game :  cela s’appelle le biathlon moderne, un sport qui cumule course à pied et tir au laser !  Cette activité plaît beaucoup aux jeunes.

J’aimerais proposer ce service à domicile dans un premier temps, puis développer cette activité pour avoir ensuite les moyens d’ouvrir un centre laser game fixe. Ce sera l’aboutissement de mon projet. J’ai potentiellement un premier client : une mairie qui aimerait faire appel à mes services. 

Pourquoi avez-vous envie d’entreprendre ?

Premièrement, parce que mon travail ne me plaisait plus, deuxièmement, parce que j’ai eu souvent des demandes d’animations à domicile de la part des parents et de certains groupes. Je me suis donc fait la réflexion que s’insérer dans ce marché serait une idée intéressante.

D’après vous, est-ce que les jeunes peuvent entreprendre ?

Bien sûr, je suis moi-même jeune et j’entreprends ! Si j’avais un conseil à donner aux jeunes, ce serait d’avoir une vision très large de son projet et de ne pas être bloqué sur des idées fixes. Il faut rater pour réussir, il faut savoir oser !

    

Aller plus loin...

Se lancer en étant accompagné(e), c'est mieux ! Pour connaître les coordonnées du Groupement de Créateurs le plus proche de chez vous, c'est ici

Témoignage
Auteur
Cécile, Association Nationale des Groupements de Créateurs

VOIR AUSSI…