Menu
Comprendre
Témoignage
Expert

L’art de communiquer grâce aux réseaux sociaux

Laure Desegaulx, 25 ans
créatrice de Swapbook
Vignette
Vignette
Légende
Laure
-
Crédits
Laure Desegaulx
En 2016, Laure Desegaulx a créé Swapbook. L’idée repose sur le constat que les étudiants stockent chaque année des livres dont ils n'ont plus usage, que d'autres pourraient utiliser. Les livres peuvent donc avoir une deuxième vie et être source d'un petit revenu. Pour cela, Laure multiplie les contacts. Les réseaux sociaux sont indispensables pour atteindre les utilisateurs.
- Qui êtes-vous et qu'est-ce que Swapbook ?

Je m’appelle Laure, j’ai 25 ans et je suis étudiante entrepreneure. Après un master à l’université Paris-Dauphine en alternance, j’ai décidé de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale et de créer Swapbook.

C’est une startup qui a développé une application mobile, mettant en relation les étudiants à travers l’achat et la vente de livres d’occasions. L’achat de livres scolaires représente un budget conséquent et à l’inverse la revente de livres est un processus long, peu rentable et donc peu attrayant pour les étudiants.

Swapbook propose donc une solution, pour accompagner les étudiants dans leurs études et leur simplifier la vie.

Au-delà d’être une plateforme de revente, Swapbook cherche à créer une réelle communauté d’entraide entre étudiants, prêts à échanger et conseiller (sur les profs, les cours, les stages etc.). Swapbook véhicule des valeurs de partage et d’entraide, une partie de nos bénéfices ira à des associations humanitaires, qui œuvrent pour l’éducation des jeunes défavorisés.

- Comment utilisez-vous les réseaux sociaux ?

 

Le réseau social, à la différence de la télévision ou de la publicité, permet d’être plus proche et de communiquer de manière plus « intime ». Il faut donc penser à interagir avec cette audience

Nous avons deux stratégies différentes. Sur Instagram, nous nous sommes concentrés sur la création d’une communauté de bookstagrammeurs (communauté littéraire sur Instagram). Nous publions régulièrement des résumés et des recommandations de livres que nous avons aimés, l’idée étant de diffuser et partager notre intérêt pour la lecture. Un de nos objectifs à travers Instagram est de revaloriser le livre, le sublimer, à travers des photos de qualité.
 
Sur Facebook, l’idée est plus de divertir notre communauté et de la tenir informée de nos événements et des services que nous lui proposons. Le tout, sur un ton humoristique et adapté à notre cible. On utilise vraiment Facebook comme un outil de communication, tandis que sur Twitter, nous tenons un discours plus formel, davantage à titre informatif. 
- Les réseaux sociaux sont-ils seulement vecteurs de potentiels revenus ?

Evidemment, notre priorité est de communiquer pour gagner en notoriété et générer par la suite un revenu. L’objectif n’est pas simplement d’être connu, il est surtout d’être apprécié. Et c’est là, que les réseaux sociaux deviennent intéressants. Nous pouvons véhiculer et partager nos valeurs de manière simple, afin de créer une vraie communauté fidèle de « followers ».

- Pensez-vous que toutes les activités gagneraient à être visibles sur les réseaux sociaux ?

Oui, le potentiel des réseaux sociaux est immense, il est possible de cibler n’importe qui sur n’importe quoi. Il est important de connaître sa cible et de s’adapter à elle. Choisir le réseau social et la communication adaptés.

- Quels conseils donneriez-vous à un créateur d'entreprise qui n'y connait pas grand-chose dans l'usage professionnel des réseaux sociaux ?

 

D’abord, bien se renseigner sur comment fonctionnent les algorithmes de chaque réseau social de manière à comprendre comment communiquer efficacement mais avant cela, bien identifier son audience/ cible.

Le réseau social, à la différence de la télévision ou de la publicité, permet d’être plus proche et de communiquer de manière plus « intime ». Il faut donc penser à interagir avec cette audience, la faire participer à la vie de la marque/ entreprise en donnant des rendez-vous réguliers. Il est important d’être présent quotidiennement et d’animer ses comptes régulièrement.

INFO PLUS

 

Nom de l’entreprise : Swapbook

Secteur d’activité : Education

Fondateur : Laure Desegaulx

Age au moment de la création de l’entreprise : 24 ans

Date de création : Novembre 2016

Siège social : Caen.

Effectif : 4 personnes

 

Site internet : www.swapbook.fr

 

Accompagné par PSL-PÉPITE, lauréats régionaux du Prix PEPITE et de Paris & Co économie circulaire

 

 

Comprendre
Témoignage
Auteur
Moovjee