Comprendre
Témoignage
Intermédiaire

Le bien-être au travail est avant tout, une question de management

Marie
créatrice de Never Eat Alone
Vignette
Thumbnail
Légende
Marie, Never eat Alone
-
Crédits
XXX
Apprendre à manager, est un vrai challenge pour les jeunes entrepreneurs. Par essence, ils sont multitâches et contrôlent tout. Mais dès les premiers recrutements, il faut apprendre à déléguer et manager son équipe...
Marie Schneegans, qui a créé à 22 ans Never Eat Alone, a trouvé le bon ton managérial. Son équipe, dont certains membres sont beaucoup plus âgés qu'elle, a grandi en laissant à chacun la possibilité d'y trouver sa place et son autonomie.
Marie, quelle est l'activité de Never Eat Alone ?

Nous avons commencé, avec mon associé, il y deux ans par une application mobile qui permet aux collaborateurs d'une même entreprise de déjeuner ensemble. Il y a quelques mois, nous avons décidé d'aller encore plus loin dans notre mission : connecter les collaborateurs et les rendre plus heureux au travail, en créant une plateforme ouverte " WorkWell ", qui centralise tous les services au bureau du covoiturage, à la réservation d'un cours de sport, en passant à l’accès au menu de la cantine... tout ça au sein d'une même appli. Nous travaillons avec 70 grands groupes dont la moitié du CAC 40.

Quelles sont les compétences des membres de votre équipe ?

"Il serait paradoxal que nous vendions du bien-être au travail sans nous l'appliquer à nous-mêmes !"

Les collaborateurs ont essentiellement des compétences techniques : architecture de l'application, sécurité des données, design..., grâce à un kit de développement, on peut ajouter un service de manière autonome.

Nous avons une équipe « business » qui s'occupe de l'implémentation chez les clients et des partenariats avec les sociétés qui proposent nos solutions.

Mon métier est d'être proche des clients et de mon équipe, un peu comme un chef d'orchestre.

Paul, mon associé, s'occupe du développement aux Etats-Unis et des finances.

Comment vous organisez-vous pour que le management ne devienne pas votre seule occupation ?

J'essaye de transmettre ce que j'ai appris aux nouveaux arrivants, pour qu'ils soient intégrés et autonomes très rapidement. Nous disposons de « Salesforce » pour le développement client, toute l'équipe business y a accès et peut gérer le suivi client.

L'équipe développement fait des sprints, c'est à dire qu'ils ont des objectifs sur 2 semaines, co-décidés ensemble. Chacun a accès au sprint en cours. C'est très important pour moi de savoir comment se sentent nos collaborateurs. Tous les mois, je fais des entretiens en tête à tête avec chacun, pour ajuster les choses et que tous soient bien dans leur travail et dans l'entreprise.

Il serait paradoxal que nous vendions du bien-être au travail sans nous l'appliquer à nous-mêmes !

Avez-vous rencontré des problèmes de management ? D'autorité ? Comment les résolvez-vous ?

Oui, on en a rencontré et c'est normal ! Le meilleur moyen c'est d'aborder les problèmes directement avec l'intéressé. Nous avons créé un outil de communication qui a résolu le problème et fluidifié les relations, notamment entre les différents pôles.

Nous avons aussi eu un problème lié à un recrutement, qui paraissait cohérent au démarrage, mais la personne n'a pas su évoluer avec la croissance de l'entreprise. Dans ce genre de cas, il faut faire fi des bonnes relations et se séparer dans les meilleures conditions... c'est aussi ça gérer une équipe...

Quel conseil donneriez-vous à un jeune entrepreneur qui procède à ses premiers recrutements ?

Ne soyez pas seulement attentif aux capacités techniques des candidats que vous rencontrez. Attachez-vous à vérifier que vous avez les mêmes valeurs, les mêmes objectifs et que le collaborateur continuera à se sentir bien, même si l'équipe grandissant, il n'a plus autant de proximité avec vous.

Chez NeverEatAlone, le futur recruté passe 1/2 journée avec plusieurs membres de l'équipe, avec laquelle ensuite, je fais le point et on décide ensemble de le recruter ou pas. Ne restez pas seul quand vous recrutez. N'hésitez pas à utiliser votre réseau, pour tester la réalité des compétences de vos futurs collaborateurs. Vous n'êtes pas obligé d'être "bon en tout".

Dernier conseil : même avec un seul premier collaborateur, prenez l'habitude d'avoir un point mensuel Sur rendez-vous. Ce côté un peu formel permet de s'habituer à un mode de management, qui par la suite s'imposera.

INFOS PLUS

Nom de l’entreprise : NeverEatAlone

Secteur d’activité : Digital

Fondateurs : Marie Schneegans et Paul Dupuy

Age au moment de la création de l’entreprise : 22 et 26 ans

Date de création : Septembre 2016

Effectif : 15

Site internet : www.workwell.io

Comprendre
Témoignage
Auteur
Moovjee