Comprendre
Témoignage
Intermédiaire

Parler de son projet ? Pourquoi faire ?

Julien Noronha
Créateur de Widoobiz
Vignette
Vignette
Légende
Il est important de parler de son projet, de le faire évolue
-
Crédits
libre de droits
En 2010, Julien Noronha crée Widoobiz, le média en ligne 100% dédié aux entrepreneurs. Julien a confronté son projet à maintes reprises à des avis et regards extérieurs. C’est ce qui a fait la réussite de Widoobiz.
Widoobiz est une entreprise qui marche ! Selon vous, quelle a été la force de ce projet ?

Disons que j’e n’ai pas eu peur de parler directement de mon projet, ce qui a permis de le confronter au monde des utilisateurs potentiels : professionnels, de clients ou entrepreneurs et de l’enrichir grâce à leurs avis. Je pense que si je n’avais pas fait cela, j’aurais couru le risque que mon idée ne plaise pas ou qu’elle passe à côté d’attentes essentielles. Ce qui se serait avéré dangereux pour la suite. Attention, cela ne veut pas dire que j’ai tout déballé. J’ai parlé de mon projet sans donner trop de détails sur ma stratégie. 

A qui et à quelle occasion avez-vous parlé de votre projet ?

Nous avons tout de suite communiqué sur notre idée de radio pour entrepreneurs sur des salons, auprès des médias, dans les réseaux d’entrepreneurs, nous avons été heureux de constater que même si mes associés et moi n’avions aucune formation journalistique ou de réseau, les portes se sont ouvertes et on nous a pris au sérieux. On a également réussi à avoir des mentors, des conseils d’experts et de professionnels qui nous ont vraiment beaucoup aidés. Ce qui n’était qu’une idée au départ est devenu Widoobiz ! 

En dire trop ou pas assez, pas facile de trouver un juste milieu quand on raconte son projet à des inconnus… Comment cela s’est passé dans votre cas ?

 

Il est important de parler de son projet, de le faire évoluer grâce aux avis reçus, mais attention à ne pas dévoiler certaines choses sans avoir au préalable mesuré les risques que l’on prend et la manière de les éviter

Première erreur, nous avions dévoilé notre nom qui était initialement « Yooz ». Il a été déposé une semaine avant nous... Notre imprudence nous a appris que nous n’aurions pas dû en parler sans l’avoir déposé à l’INPI préalablement.

A l’inverse, mes 3 associés et moi avions choisi de ne parler à personne de notre site Internet, élément stratégique de notre radio en ligne, dans lequel nous avons investi 40 % de notre capital. Nous avons soigneusement sélectionné une agence spécialisée et le site a été développé grâce à l’expérience de gens formés en communication... Cependant, le jour du lancement, nous nous sommes rendu compte que le site n’était pas assez « Apple » pour les jeunes et trop « djeuns » pour les anciens. En fait, on avait fait un site qui ne plaisait à aucun public. Avec le recul je suis certain que si nous avions fait participer nos cibles au fur et à mesure de la création, on n’aurait sans doute pas rencontré ce problème.

Comprendre
Témoignage
Auteur
Moovjee
Mots clés

VOIR AUSSI…