Menu
Comprendre
Témoignage
Débutant

Qu’est-ce qu’un incubateur ?

Joël Saingré
Président de IES ! Incubateurs de l’enseignement supérieur
Vignette
Vignette
Légende
Joël Saingré
-
Crédits
Joël Saingré
Vous rêvez d’un lieu qui pourrait vous accueillir, vous et votre projet ? Un lieu d’émulation où vous pourriez brainstormer avec d’autres jeunes entrepreneurs, bénéficier de conseils de pros, de formation, pour élaborer votre business plan ou rencontrer des financeurs… Ce lieu existe. C’est un incubateur. Entretien avec Joël Saingré.
Bonjour Joël, qu’est-ce qu’est un incubateur ?

C’est une structure qui propose un hébergement et un accompagnement aux porteurs de projets et créateurs de start-up, sous forme de formations, mentorat (conseil d’un chef d’entreprise), rencontres d’entrepreneurs.
Intégrer un incubateur permet de développer son réseau et d’accroître la légitimité du projet.
On trouve des incubateurs dans les écoles supérieures, les universités, les parcs technologiques et les centres des grandes villes.
Quand on est étudiant, on peut intégrer l’incubateur de son école lorsqu’elle en possède un. A l’université, les Pépite (Pôle Etudiant Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat) proposent des formation-action (notamment un encadrement par des coachs partenaires) et orientent les étudiants vers ce type de structure.
Intégrer un incubateur est gratuit. Pour les autres, certaines conditions sont parfois à remplir.

Comment choisir son incubateur ?

Il faut choisir l’incubateur qui propose les partenaires les plus valorisants pour votre projet, l’offre d’accompagnement la plus sérieuse, quitte à payer pour être accompagné. Les tarifs proposés par les incubateurs, hors école, varient entre 150 et 1 000 euros par mois. La durée d’incubation est de 6 à 36 mois.

Comment être sélectionné par un incubateur ?

L’accès à un incubateur est sélectif. Il se fait en fonction de la nature du projet et de son potentiel de développement. Il faut faire une belle présentation (pitch), c’est-à-dire chercher sincèrement à faire comprendre le projet, partager son enthousiasme, éviter les termes techniques, expliquer comment vous souhaitez être aidé pour le mener à son terme.
Les meilleurs candidats ont commencé à développer un réseau de contacts, démarché de premiers clients.

Est-ce qu’il faut avoir un état d’esprit particulier pour intégrer un incubateur ?

Oui. Il faut vouloir apprendre des autres et se montrer capable de transformer son idée pour qu’elle puisse devenir un concept, puis un produit. Dans un incubateur, on apprend à ne plus craindre l’incertitude et à se remettre en question ! Soi-même pour commencer : devenir un chef d’entreprise capable de servir un projet, le nourrir d’informations, de ressources pertinentes. Y croire et le faire évoluer !

Comprendre
Témoignage
Source
Agence France Entrepreneur
Auteur
Agence France Entrepreneur

VOIR AUSSI…